Open Access

Une rare association d'un hypgonadisme hypogonadotrophique et d'un carcinome à cellules claires du rein (hasard ou faits corrélés?)

  • J. Belaisch1, 2 et
  • V. Scetbon1, 2
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française6:BF03034467

https://doi.org/10.1007/BF03034467

Resume

La découverte d'un carcinome rénal à cellules claires chez un sujet souffrant d'hypogonadisme hypogonadotrophique, traité pendant des années par hCG et plus brièvement par hMG, conduit à s'interroger sur la raison de cette association.

L'association connue d'une aplasie rénale unilatérale dans le syndrome de Kallmann, les risquew accrus de cancer sur rein atrophique, ainsi que les relations entre cancers à cellules rénales et hyperestrogénie, pourraient en être l'explication.

Enfin, la trop grande activité sexuelle, sous stimulation, et l'activité “normale” malgré une testostérone à 0,20 ng/ml méritent d'être soulignées.

Mots clés

hypogonadisme hypogonadotrophique aplasie rénale hCG carcinome rénal

Advertisement