Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Place de l'autoconservation de sperme chez l'homme: Analyse d'une étude rétrospective

  • C. Barthelemy1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française6:BF03034463

https://doi.org/10.1007/BF03034463

Resume

L'autoconservation de sperme avant tout traitement stérilisant a pris un essor particulièrement important du fait des nouvelles techniques d'AMP.

Nous présentons ici les résultats d'une enquête rétrospective des conservations effectuées au CECOS de Tours de 1980 à 1990 et de leur devenir, en la comparant avec l'enquête nationale de la Fédération des CECOS.

Dans cette étude sont présentés, l'évolution de l'activité d'autoconservation, le profil de la population concernée, les caractéristiques spermatiques des éjaculats, et le devenir du sperme mis en banque avec son utilisation éventuelle.

Comme dans l'enquête nationale il est mis en évidence à la fois une augmentation des demandes, du pourcentage de spermes conservés par rapport aux demandes, et de l'incidence du cancer du testicule. L'atteinte du sperme est significativement plus importante dans les cancers testiculaires et les résultats des AMP dépendent de la qualité du sperme après congélation.

Avec l'avènement de la fécondation assistée, l'autoconservation de sperme est, en l'absence de protection efficace de la spermatogenèse, une obligation de moyens.

Mots clés

Autoconservation de spermeAMPfertilitémaladie de Hodgkincancers du testiculecancers

Advertisement