Open Access

Effets d’une exposition à la Vinclozoline et à la Génistéine de la gestation à l’âge adulte sur la fonction de reproduction du ratWistar mâle: protocole et résultats préliminaires

  • Florence Eustache1Email author,
  • Corinne Lesaffre1,
  • Marie Chantal Cannivenc3,
  • Pierre Jouannet1,
  • Jean Pierre Cravedi4 et
  • Jacques Auger1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française13:170

https://doi.org/10.1007/BF03034432

Resume

Les perturbateurs endocriniens (EDs) présents dans l’environnement sont de plus en plus mis en cause pour expliquer les modifications de la fonction de reproduction mâle, y compris chez l’homme. Cependant, leurs mécanismes d’action sur la fonction de reproduction sont peu connus et le lien de causalité chez l’homme n’est pas démontré. Parmi les nombreuses études expérimentales rapportées, les conditions d’exposition sont le plus souvent très éloignées de la situation environnementale (doses élevées, courtes périodes d’expositon, une seule molécule). Le but de ce projet est d’étudier les effets d’une exposition à deux EDs isolés et associés: la génistéine, phyto-oestrogène et la vinclozoline, fongicide à activité antiandrogénique sur la fonction de reproduction du ratWistar mâle. Pour chaque molécule, 2 doses ont été choisies: une dose élevée et une dose faible compatible avec des expositions environnementales, avec une administration par gavage de la conception à l’âge adulte. Le protocole prévoyait le sacrifice d’une partie des ratons au sevrage et des rats adultes après accouplement, et les examens suivants: pesée des animaux et des organes, réserves spermatiques, histologie des organes de la reproduction et dosage des hormones sexuelles. De plus, une identification plus fine des effets reposera sur la morphométrie testiculaire, l’évaluation de la qualité nucléaire, du mouvement et du degré de fragmentation de l’ADN des spermatozoïdes. A la recherche des mécanismes possiblement en cause, il est prévu d’analyser les récepteurs hormonaux aux oestrogènes, androgènes, progestérone et FSH et d’étudier des modifications de l’apoptose des cellules germinales.

L’élevage des animaux a pu être mené à bien et les premiers résultats ont été:
  1. 1.

    la mise en évidence d’anomalies du développement testiculaire, des vésicules séminales, des épididymes et du pénis observées après exposition à de faible dose pour les composés testés et/ou leur combinaison;

     
  2. 2.

    une diminution de la mobilité progressive et d’autres paramètres cinétiques observée dès les faibles doses pour les molécules isolées ou associées;

     
  3. 3.

    une diminution des capacités de reproduction, surtout pour les mâles exposés à la faible dose de vinclozoline et à la combinaison avec la génistéine.

     

Ces résultats originaux nous incitent maintenant à préciser les effets au niveau tissulaire et cellulaire et à étudier certains des mécanismes possiblement en cause.

Mots clés

perturbateurs endocriniens faible dose association appareil génital mâle fertilité spermatozoïdes

Advertisement