Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Génétique et infertilité masculine: données actuelles

AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française13:BF03034427

https://doi.org/10.1007/BF03034427

Resume

L’injection intracytoplasmique (ICSI) et les prélèvements testiculaires (TESE) ont révolutionné les pratiques et les traitements de l’infertilité masculine en introduisant le risque d’augmenter la fréquence des anomalies génétiques chez la descendance. Il est donc nécessaire d’évaluer ces risques et leurs conséquences quand une ICSI est pratiquée pour un homme infertile. Un certain nombre d’analyses au niveau du caryotype ou des gènes doivent être pratiquées pour dépister certains défauts génétiques responsables de l’infertilité. En particulier, la recherche de microdélétions du chromosome Y doit être effectuée afin d’évaluer le risque qu’un père transmette à son fils le même problème d’infertilité. Le couple peut alors profiter du conseil génétique avant de décider d’une procréation par ICSI.

Mots clés

infertilité masculineanomalie chromosomiqueY chromosomemicrodélétion

Advertisement