Skip to content

Advertisement

  • Sexologie
  • Open Access

Place de la prostaglandine E1 intra urétrale dans le traitement de l’impuissance érectile

  • 1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française9:BF03034381

https://doi.org/10.1007/BF03034381

    Resume

    La place de l’asprostadil intra-urétral (Muse) dans le traitement de l’insuffisance érectile reste maintenant à définir depuis l’avènement des thérapeutiques per os et en particulier bien sûr le Sildenafil. L’alprostadil intra-urétral est un traitment local efficace de l’insuffisance érectile dans environ 35 à 40 % des cas. Les études comparatives avec les injections intra-caverneuses et le sildenafil sont en faveur de ces derniers mais le Muse conserve des indications et doit rester une arme dans l’arsenal thérapeutique en particulier dans les contre-indications du sildenafil et les cas de refus des injections intracaverneuses.

    Mots-Clés

    • Insuffisance érectile
    • Alprostadil intraurétral
    • Prostaglandine E1
    • injections intra-caverneuses
    • Sildenafil
    • Etude comparative

    Advertisement