Skip to content

Advertisement

  • Fertilité — Stérilité
  • Open Access

Panorama de l’infertilité masculine

  • 1, 2
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française9:BF03034376

https://doi.org/10.1007/BF03034376

    Résumé

    Cette revue fait le point sur l’épidémiologie, l’étiologie et la thérapeutique de l’infertilité masculine en insistant sur les données nouvelles. Le progrès thérapeutique majeur que constitue la microinjection amène à considérer les causes d’infertilité masculine en fonction de l’état de santé des enfants qui seront obtenus. Les études concernant l’intervention possible de xénobiotiques perturbant le contrôle hormonal des fonctions testiculaires sont en cours. Des causes génétiques d’infertilité ont été identifiées, il s’agit d’une part des microdélétions du bras long du chromosome Y responsables d’une part non négligeable de troubles de la spermatogénèse, et d’autre part d’altération du gène CFRT faisant de l’agénésie vésiculo-déférentielle une forme fruste de mucoviscidose. Ces anomalies génétiques ainsi que les anomalies chromosomiques, classiquement reconnues comme responsables de troubles de la spermatogénèse, ont des implications dans la possible transmission de troubles de la reproduction, voire de pathologies plus générales, aux enfants qui peuvent être obtenus grâce à la microinjection de spermatozoïdes recueillis dans l’éjaculat, les voies excrétrices ou le testicule luimême.

    mots-clés

    • Spermatogénése
    • génétique
    • microinjection

    Advertisement