Open Access

Age paternel et descendance

  • M. Auroux1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française10:BF03034367

https://doi.org/10.1007/BF03034367

Résumé

Le vieillissement testiculaire concerne à la fois l’individu et sa descendance. Chez l’individu, les modifications touchant la vascularisation, les cellules endocrines, la barrière hémato-testiculaire et les cellules de Sertoli entraînent une chute du nombre des spermatozoïdes ainsi qu’une altération de leur morphologie et de leur mobilité. Ces changements entraînent une diminution progressive de la fertilité. Chez la descendance, le vieillissement paternel augmente le risque de mutations autosomiques dominantes à l’origine de différentes malformations ou perturbations fonctionnelles et celui de certaines mutations récessives liées au sexe. Il semble en outre responsable d’une diminution de la longévité des filles. Enfin, chez l’animal et l’homme, le très jeune âge et le vieillissement du père s’accompagnent d’une diminution des fonctions cognitives de la progéniture. L’âge maternel ne paraît pas jouer de rôle dans ce phénomène. Dans l’ensemble, ces résultats posent le problème de l’âge optimum de la paternité.

Mots clés

Age paternel spermatozoïde fertilité mutations progéniture

Advertisement