Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Capacité des spermatozoïdes à se fixer sur la zone pellucide

  • S. Hamamah1,
  • M. Jean2,
  • D. Royère1 et
  • P. Barrière2
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française5:BF03034341

https://doi.org/10.1007/BF03034341

Resume

Le spermatozoïde après sa libération de l’épithélium séminifère subit dans l’épididyme une série de modifications fonctionnelles et métaboliques lui conférant la capacité d’assurer la fécondation. La fécondation est le processus essentiel de la reproduction sexuée, elle permet d’initier la formation d’un nouvel être par la fusion de deux cellules germinales: le gamète mâle (spermatozoïde) et le gamète femelle (ovocyte).

Pour que la fécondation ait lieu, il faut que les spermatozoïdes reconnaissent la zone pellucide (ZP), s’y fixent, qu’ils la pénètrent et qu’il y ait fusion avec la membrane plasmique de l’ovocyte.

L’affinité des spermatozoïdes à reconnaître et à se fixer sur la zone pellucide (ZP) apparaît au cours du transit dans l’épididyme, et elle est parallèle à l’acquisition du pouvoir fécondant, et contrôlée par les androgènes

Deux modalités d’interactions entre les spermatozoïdes et la ZP ont pu être observées: a) chez la plupart des mammifères, la fixation des spermatozoïdes n’a lieu que si la membrane plasmique est intacte, il en est de même chez l’homme, b) chez le hamster, la fixation du spermatozoïde sur la ZP ne peut s’effectuer qu’après la réaction acrosomique.

Mots clés

spermatozoïdezone pellucideinteraction

Advertisement