Skip to content

Advertisement

You're viewing the new version of our site. Please leave us feedback.

Learn more

Basic and Clinical Andrology

Open Access

Le devenir du Klinefelter

  • J. P. Gasnault1, 2,
  • D. Dewailly2 et
  • M. Leroy-Billard1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française4:BF03034319

https://doi.org/10.1007/BF03034319

Resume

Le devenir du Syndrome de Klinefelter (SK) au delà de l'âge du dépistage dans l'enfance ou lors de l'incorporation au Service Militaire est mal connu.

33 observations réunies dans des services divers chez des sujets de 20 à 65 ans servent de support à une revue de la littérature; celle-ci permet d'identifier deux groupes de données.

Le premier groupe concerne des facteurs de risque indéterminés car les obervations rapportées restent isolées (hémopathies, processus tumoraux). Les troubles de la régulation glucidique et un hyperinsulinisme paraissent néanmoins plus apparents.

Le deuxième groupe de faits correspond à un risque relatif plus significatif. On y retient le cancer du sein, l'ostéoporose, les ulcères de jambes. Une pathologie dysimmunitaire pourraît être un facteur déterminant de plusieurs circonstances pathologiques.

Les tumeurs testiculaires que l'on pouvait craindre sont en fait des événements rares.

Mots Clefs

KlinefelterPolygonosomieHypogonadismeTumeurs testiculairesUlcères de JambeCancer du SeinOstéoporoseMaladies outoimmunesKey-wordsKlinefelter's SyndromePolygonosomiaHypogonadismTesticular tumorsLower leg ulcersBreast carcinomaAutoimmune diseases

Advertisement