Skip to content

Advertisement

  • Le Syndrome de Klinefelter
  • Open Access

Testicule et sperme dans le Syndrome de Klinefelter chez l'adulte

  • 1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française4:BF03034318

https://doi.org/10.1007/BF03034318

    Resume

    Dans sa forme typique le syndrome de Klinefelter comporte l'azoospermie, l'hypogonadisme hypogonadotrope et souvent une gynécomastie. L'examen microscopique du testicule montre une fibro-hyalinose avec épaississement de la gaine péri-tubulaire et réduction du diamètre des tubes séminifères.

    L'épithélium séminal est constitué par les cellules de Sertoli et inconstamment par des germinales immatures. On observe exceptionnellement des spermatozoïdes. La glande interstitielle parait hyperplasique, parfois pseudo-adénomateuse. Elle sécrète peu d'hormones stéroïdes.

    L'azoospermie est un des signes majeurs du syndrome de Klinefelter mais elle n'est pas constante, parfois limitée à une oligozoospermie sévère. Dans ce cas une certaine fécondité peut être conservée, souvent associée à une constitution chromosomique en mosaïque. Les lésions testiculaires tendent à s'aggraver avec l'âge.

    Mots-clés

    • Klinefelter
    • Testicule
    • Sperme
    • Stérilité
    • Aneuploïdie

    Advertisement