Open Access

Le syndrome de Klinefelter chez l'enfant

  • Ch. Sultan1, 2,
  • J. M. Lobaccaro2,
  • S. Lumbroso2,
  • S. Missov1,
  • Ch. Belon2,
  • M. Bost3 et
  • R. Dumas1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française4:BF03034316

https://doi.org/10.1007/BF03034316

Resume

Le syndrome de Klinefelter se caractérise, chez l'adulte, par un ensemble de manifestations cliniques et biologiques typiques. Chez l'enfant, en dépit d'une incidence élevée (1 à 2/1000 garçons nouveau-nés), le syndrome de Klinefelter reste peu diagnostiqué, de par une symptomatologie peu évocatrice: dysmorphie faciale, anomalie des organes génitaux, troubles du langage, avance staturale. Pendant ou après la puberté, ce syndrome est reconnu devant une atrophie testiculaire, constante, une grande taille, une gynécomastie principalement.

Dans la mesure où une androgénothérapie en période pubertaire est susceptible d'améliorer significativement le pronostic péjoratif de ces adolescents, il faut souligner la nécessité de réaliser un diagnostic précoce et une prise en charge en période pubertaire.

Mots clés

Syndrome de Klinefelter Hypogonadisme Diagnostic précoce Androgénothérapie

Advertisement