Open Access

Pour une approche psychosomatique de l’Andrologie

  • Sylvain Mimoun1
Andrologie19944:BF03034291

https://doi.org/10.1007/BF03034291

Publication: 1 juin 1994

Resume

Par le biais de l’approche psychosomatique nous pouvons rencontrer en andrologie des patients qui se plaignent de n’importe quel trouble andrologique sans spécificité, bien que cette approche soit plus particulièrement utile quand les troubles ont tendance à devenir chroniques, ou quand ils sont associés à un vécu anxieux et/ou dépressif, à moins que celui-ci ne soit induit par eux.

Face aux symptômes fonctionnels cette approche a une spécificité particulière.

Les temps forts de la consultation d’andrologie psychosomatique sont décrits en insistant sur la particularité de l’interrogatoire „conversation”, avec le repèrage de l’histoire du malade, les faits marquants de sa vie, ses éléments psychologiques perturbants, l’appréciation de son comportement. La richesse de l’examen clinique et de son environment de „paroles” et un certain nombre de moyens thérapeutiques sont brièvement décrits: le médicament, les méthodes corporelles, et les méthodes psychothérapiques (la psychothérapie de soutien, la psychothérapie comportementale, les psychothérapies de couple, les psychothérapies psychanalytiques et la psychanalyse…)

Quand un ou des symptômes deviennent chroniques une vie émotionnelle subjective se greffe autour du substratum anatomique, favorisant l’installation du vécu psycho-émotionnel. C’est ce dont nous cherchons à tenir compte par l’approche psychosomatique.

Mots clés

PsychosomatiqueTroubles fonctionnelsandrologietroubles sexuelspsychothérapie

Advertisement