Open Access

L’electromyographie du penis: Une nouvelle exploration du muscle lisse caverneux et de son controle neurologique?

  • Quittelier E 1,
  • Buvat J 1,
  • Lemaire A 1,
  • Buvat-Herbaut M 1,
  • Marcolin G 1 et
  • Rigot JM 1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française1:BF03034262

https://doi.org/10.1007/BF03034262

Resume

Les auteurs ont exploré l’activité électrique du pénis chez l’homme, initialement selon la méthode de Wagner et Gerstenberg et, depuis un an, selon la méthode de Stief, à l’état basal, après injection intracaverneuse de différentes substances vaso-actives, et après différentes épreuves de stimulation du système sympathique. Ils ont retrouvé l’activité électrique décrite par les autres auteurs, ainsi que sa corrélation avec l’état fonetionnel du muscle lisse caverneux, mais ont été confrontés à la difficulté de quantifier les données pour interpréter objectivement les résultats. A cet égard l’analyse des potentiels unitaires permises par le déroulement rapide du papier ne leur semble pas nable, ni reproductible. A ce stade de leur expérience, ils testent la validité de deux critères d’interprétation plus simples: la richesse de l’activité électrique, et la réactivité du tracé aux stimulations. Leurs premiers résultats suggèrent une corrélation avec l’état du système nerveux végétatif du pénis.

Mots-clés

Impuissance activité électrique du pénis muscle lisse caverneux système nerveux végétatif diagnostic

Advertisement