Open Access

Reactivite thermique de la peau scrotale chez l’homme

  • F. Becmeur1,
  • B. Bothorel1,
  • A. Clavert2 et
  • V. Candas1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française2:BF03034215

https://doi.org/10.1007/BF03034215

Resume

La comparaison du décours des températures scrotales avec celui d’autres températures cutanées lors de contraintes thermiques témoigne d’une plus grande inertie thermique scrotale.

Mots clés

Scrotum thermorégulation du testitule

Advertisement