Open Access

La cryptorchidie chez l’enfant sénégalais en âge scolaire

  • S. M. Gueye1,
  • M. Ba1,
  • A. Ndoye1,
  • C. Sylla1,
  • P. A. Fall1 et
  • A. Mensah1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française6:BF03035283

DOI: 10.1007/BF03035283

Resume

Le but de cette enquête épidémiologique prospective a été de déterminer la prévalence et de préciser les particularités de la cryptorchidie chez le garçon sénégalais en âge scolaire.

Sur 2830 garçons examinés, nous avons découvert 40 cas de testicule non descendu dont 19 à gauche, 17 à droite et 4 bilatéraux. La prévalence est de 1,41%. Par ailleurs, nous avons trouvé une corrélation entre la présence d’un testicule non descendu à l’âge scolaire et la catégorie socioprofessionnelle des parents. En effet, elle varie de 0,25% chez les enfants issus de milieu socialement favorisés à 2,5% chez les enfants défavorisés en particulier ceux d’ouvriers. Nous pouvons conclure que la prévalence de la cryptorchidie à l’âge scolaire est plus élevée dans notre étude que celles rapportées dans la littérature ’10, 28]. Le défaut d’information des parents issus de milieu socio-économique défavorisé, et la difficulté d’accès aux structures médicalisées semblent être les principaux facteurs de retard de dépistage et partant de traitement des testicules non descendus.

Mots clés

Cryptorchidie Testicule non descendu Infertilité

Advertisement