Open Access

La masturbation au laboratoire

  • J. C. Czyba1
Andrologie19911:BF03035088

DOI: 10.1007/BF03035088

Publication: 1 juin 1991

Résumé

Le développement considérable au cours de ces dernières années de l’investigation de la stérilité du couple et des procréations médicalement assistées implique que les laboratoires de biologie de la reproduction reçoivent un nombre important de patients qui doivent se masturber pour fournir un éjaculat. La médicalisation d’un acte interdit par la plupart des cultures ne le banalise pas dans tous les cas et diverses difficultés peuvent surgir.

Mots clés

Masturbation interdit sperme

Advertisement