Open Access

Vieillissement et fertilité de l'homme

  • A. Vermeulen1 et
  • J. Belaisch2
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française7:212

DOI: 10.1007/BF03034934

Resume

La fécondabilité du couple diminue rapidement avec l'âge. Déjà a partir de 25 ans, la fécondabilité apparente de la femme diminue, en raison, d'une part, de la mortalité intra-utérine et, d'autre part, de la diminution de la fréquence des rapports sexuels. Après l'âge de 40 ans, la fécondité diminue plus rapidement, en raison essentiellement des changements de la physiologie féminine alors que la fréquence coïtale n'a qu'un impact limité.

La qualité du sperme et son pouvoir fécondant ne diminuent que marginalement avec l'âge, mais libido et fréquence coïtale déclinent, alors que la fréquence de l'impuissance sexuelle augmente rapidement. Alors que le rôle de la diminution de la testostéronémie sur la libido et l'appétit sexuel est évident, son rôle dans la genèse de l'impuissance est généralement marginal. En ce qui concerne l'influence de l'âge sur la fécondabilité du couple, l'âge de la femme plutôt que celui du mari est le facteur prédominant.

Mots-clés

Fécondabilité qualité du sperme sexualité testostérone vieillissement

Advertisement