Open Access

L'orgasme de l'homme adulte

Quelques résultats des études quantitatives récentes sur le comportement sexuel, notamment en France
  • A. Béjin1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française7:BF03034551

DOI: 10.1007/BF03034551

Resume

Des enquêtes quantitatives nationales de grande ampleur menées au début des années 90 permettent des comparaisons à la fois dans le temps (en France avec une enquête de 1970) et dans l'espace (entre la Francee, la Grande-Bretagne, la Finlande, les Etats-Unis notamment). On peut ainsi mettre en évidence un recul de l'abstinence sexuelle, beaucoup plus net en France qu'aux Etats-Unis ou en Grande-Bretagne par exemple. En 1970, en France, 21% des hommes de 30 à 49 ans n'avaient pas eu de rapports dans les 12 mois précédant l'enquête; ils ne sont plus que 2% en 1991–1992. Ce recul de l'abstinence est plus net encore audelà de 50 ans (particulièrement chez les femmes). A âge égal, les hommes aujourd'hui parviennent un peu plus facilement (les femmes nettement plus facilement) à l'orgasme qu'en 1970. Néanmois, 7% des hommes de 18 à 69 ans ayant déjà eu un rapport sexuel (10% des 55–69 ans) ont déclaré, en 1991–1992, qu'il leur arrive souvent de n'avoir „pas du tout d'érection” pendant les rapports. Et 10% des hommes sexuellement actifs de 18 à 69 ans ont déclaré avoir souvent une éjaculation précoce „au moment de la pénétration ou peu après elle” (27% ont déclaré l'avoir parfois et 23% assez rarement). Enfin, 45% de tous les hommes de 18 à 69 ans se sont déclarés „très satisfaits”, et 43% „assez satisfaits”, de leur vie sexuelle au moment de l'enquête.

Mots clés

Rapoorts sexuels Masturbation Abstinence Orgasmes Dysfonctions

Advertisement