Open Access

Paternité après traitement du cancer du testicule: enquête sur 136 patients

  • P. Lanfrey1,
  • A. Houlgatte1,
  • P. Houdelette1 et
  • P. Berlizot1
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française7:76

DOI: 10.1007/BF03034521

Resume

A partir d'un questionnaire adressé à 136 patients suivis de 1981 à 1993, nous tentons d'évaluer, de façon rétrospective, la paternité aprés traitement du cancer du testicule.

Sur les 76 réponses obtenues, 56% des patients ont eu au moins un enfant. Aprés traitement, environ 35% des patients sont considérés comme stériles. Le type de traitement, quel que soit sa modalité, ne semble pas avoir d'influence sur la paternité future. Seulement trois couples, sur les quarante trois patients ayant un désir d'enfant ont eu recours à une procréation médicalement assistée. Au total, 46 grossesses (dont une par fécondation in vitro) ont été obtenues avec un délai moyen de 4 ans par rapport à la fin du traitement.

Nous pensons qu'une étude prospective, en collaboration avec les CECOS apparaît nécessaire pour confirmer ces résultats.

Mots clés

paternité cancer du testicule

Advertisement