Open Access

Echo-Doppler avec imagerie couleur des artères caverneuses

  • F. Cornud1, 2,
  • T. Amar3,
  • K. Hamida4,
  • J. M. Casanova2,
  • O. Aynaud2 et
  • J. F. Moreau4
AndrologieJournal officiel de la Société d’Andrologie de Langue Française6:BF03034460

DOI: 10.1007/BF03034460

Resume

L'étude en Doppler pulsé permet un enregistrement sélectif des artères caverneuses. Introduit en 1985, son intérêt a été renforcé par l'utilisation de l'imagerie couleur en 1989 qui permet de localiser bien plus facilement l'artère caverneuse et par conséquent une mesure plus précise des vitesses circulatoires. Néanmoins, plusieurs controverses persistent sur le seuil du pic systolique admis (25 cm/s) pour différencier les patients atteints d'insuffisance artérielle des patients normaux. D'autres paramètres Doppler, comme le temps d'ascension systolique ou le calcul de l'accélération, doivent être utilisés. D'autre part, il est également apparu que les vitesses diastoliques élevées en fin d'examen ne signifiaient pas toujours incompétence veinocaverneuse. Nous présentons dans cette revue la technique, les résultas normaux et anormaux du Doppler pénien avec imagerie couleur, ses limites et redéfinissons sa place en tenant compte de l'efficacité croissante du traitement par les injections intracaverneuses

Mots clés

Artères caverneuses écho-Doppler couleur imagerie injections intracaverneuses

Advertisement