Open Access

Obstructions epididymaires: Que peut-on attendre de la chirurgie?

  • R. Schoysman1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française2:BF03034224

DOI: 10.1007/BF03034224

Resume

Un nombre important d’hommes stériles souffre d’azoospermie complète. Bon nombre de ces cas sont dûs à des obstructions mécaniques de l’épididyme. Le pourcentage précis est difficile à connaître étant donné les différences de recrutement des patients selon les centres consultés. Lorsqu’une azoospermie excrétoire est diagnostiquée, la solution micro-chirurgicale est un court-circuit entre la partie saine de l’épididyme et les canaux déférents. Trois opérations ont été proposées: La première est à ce jour totalement abandonnée: il s’agit de l’épididymo-vasostomie latéro-latérale. Elle a été remplacée par l’anastomose micro-chirurgicale termino-terminale, qui consiste à localiser un tubule et l’anastomoser à la muqueuse du canal déférent. Etant donné que la sélection des tubules favorables est souvent difficile, et même parfois douteuse, l’anastomose latéro-terminale a été introduite et semble à l’heure actuelle la meilleure solution pour ce type de situation. Les résultats de la chirurgie épididymaire obtenues par l’auteur sont détaillés. L’anastomose latéro-terminale offre les meilleures chances d’obtenir des éjaculats positifs et des grossesses. Néanmoins, il faut être conscient qu’il y a un revers à la médaille. L’épidididyme peut être complètement scléreux, rendant une anastomose impossible. D’autre part la spermatogénèse peut être très pauvre, et enfin des lésions associées du canal déférent peuvent également interférer avec l’indication opératoire. En dépit des succès obtenus, il faut regarder les résultats avec réalisme, et garder à l’esprit que 30% des azoospermies excrétoires sont inopérables.

Advertisement