Open Access

Grossesse apres Fecondation In Vitro dans un cas d’ejaculation seche (absence d’emission) partiellement ameliore par traitement pharmacologique

  • J. Buvat1,
  • G. Marcolin1,
  • M. Buvat-Herbaut1,
  • O. Renouard1,
  • G. Gouplet1 et
  • Jean -Luc Dehaene1
AndrologieJournal officiel de la Société d’andrologie de langue française1:BF03034174

DOI: 10.1007/BF03034174

Resume

Il n’a été rapporté jusqu’ici que 3 grossesses après traitement de stérilités par éjaculation sèche. Nous rapportons la 4ème, obtenue à partir d’un homme avec antécédents de curage ganglionnaire rétropéritonéal. Le traitement pharmacologique induisit l’éjaculation antégrade d’une petite goutte de sperme dont l’insémination pendant 15 cycles n’obtint pas de grossesse. La Fécondation In Vitro (FIV) obtint un bon taux de fécondation, et une grossesse gémellaire menée à terme au 3ème essai. La FIV élargit manifestement les possibilités de traitement des infertilités par anéjaculation.

Mots clés

ejaculation sèche absence d’émission traitement pharmacologique Fécondation In Vitro

Advertisement